Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Brûlures Chimiques

Posté par: Pierre Thine| Vendredi 23 janvier, 2015 16:01  | Consulté 3883 fois  |  0 Réactions  |   

Il faut intervenir immédiatement, car la lésion s'établit dès le contact du produit chimique et continue à s'aggraver aussi longtemps que le contact existe.

Contrairement aux brûlures thermiques (où vous ne devez enlever que les vêtements de dessus), tous les vêtements imprégnés d'un produit caustique doivent être retirés ou coupés avec précautions pour mettre à nu les brûlures.

Lavez immédiatement et abondamment à grande eau, en même temps que s'effectue le déshabillage, jusqu'à à disparition du moindre picotement.

Puis neutralisez (application de compresses imprégnées de solution neutralisante, fréquemment renouvelées) ;

- s'il s'agit d'un acide (acides sulfurique, chlorhydrique, nitrique, etc.), vous utiliserez de l'eau bicarbonatée (3

  4 cuillerées à soupe de bicarbonate de soude pour un litre d'eau) : à défaut, vous emploierez de l'eau

  savonneuse ou savon liquide ;

- s'il s'agit de base (potasse, soude, chaux vive...), vous laverez à l'eau vinaigrée (100 cm3 de vinaigre dilués dans un litre d'eau),

 Si les yeux ont été atteintes, après avoir lavé et neutralisé abondamment et pendant longtemps (20 minutes)

   à l'eau du robinet, en maintenant les paupières écartées, conduisez rapidement la victime à un médecin  ophtalmologiste, car le risque d'atteinte grave de la cornée et le devenir visuel de la victime se posent toujours. Mais ne placez pas de pansement sur les yeux.

Dans le cas de brûlures respiratoires, même si l'inhalation est de courte durée, faire toujours hospitaliser la victime, car il y a risque d'accident-retard (oedème aigu du poumon).

Dans le cas de brûlure de l’œsophage et de l'estomac bien que le malade angoissé, agité, pâle le réclame, ne lui donnez pas à boire, ne tentez pas de le faire vomir ce qui risquerait de diffuser le produit caustique dans des zones intactes ou d'aggraver les lésions déjà existantes.

Exceptionnellement vous pouvez essayer cependant, si le transport à l'hôpital n'est pas possible immédiatement ou si l'attente du médecin appelé d'urgence se prolonge, de neutraliser le produit caustique en faisant absorber :

- s'il s'agit d'acides : de l'eau albumineuse (4 blancs d’œufs jamais d'eau bicarbonatée (car le bicarbonate de

   l'anhydride carbonique pouvant provoquer une distension digestive aiguë) ;

- s'il s'agit de bases : de l'eau vinaigrée, du jus de citron (un citron dans un verre d'eau) ;

- s'il s'agit d'eau de javel : une solution d'hyposulfite de soude à 2%.

 

 L'auteur  Pierre Thine
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Pierre Thine
Blog crée le 16/12/2011 Visité 1640121 fois 3506 Articles 9941 Commentaires 254 Abonnés

Posts recents
Les Réactions De Surcharges Psychiques Ou Réactions De Stress
L\'Etat-Civil
Prévention incendie
Différentes Formes De Stress
Prévention Des Noyades
Commentaires recents
Les plus populaires
Définition et Fondement Historique de la Nation Sénégalaise.
La Ceinture de Sécurité.
L'énergie Des Mers
Atteintes des Fonctions Vitales
Prévention des accidents domestiques Chez L'Enfant