Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

L'Etat-Civil

Posté par: Pierre Thine| Mardi 07 mars, 2017 13:03  | Consulté 180 fois  |  0 Réactions  |   

mairie des PA

L’état-civil est une institution dont le but d’enregistrer les actes et faits juridiques qui constituent ou modifient l’état des personnes. Cet enregistrement donnent lieu à la délivrance des actes des personnes, dont les principaux sont l’acte de naissance, de mariage et de décès.

L’existence dans un État d’un système satisfaisant d’état-civil peut servir à la fois les intérêts de l’administration et ceux de l’individu.

L’enregistrement complet des faits d’état-civil (naissance, mariage, divorce) est utile aux services gouvernementaux à des fins administratives diverses. Le dépouillement des registres de naissance permet à l’État d’avoir connaissance des effectifs des populations, de leurs caractéristiques, de leur répartition géographique et de monter un certain nombre de programmes sociaux (crèches, écoles, dispensaires, etc…). Les registres de décès peuvent aussi permettre de mettre à jour les fichiers de sécurité sociale quand elle existe, les fiches des contribuables, etc ; le registre des mariages et de divorce permettant à l’administration la preuve de la création d’une union ou d’un mariage. Un individu dans ses rapports de droit privé prouve son identité, son état, sa capacité, par les actes d’état-civil. Par ses écrits, les tiers connaîtront les personnes avec lesquelles ils traitent.

Dans la vie courante, il est bien indispensable pour un individu de présenter un acte : pour l’inscription à l’école, la constitution d’un dossier d’examen ou de concours, la constitution d’un dossier pour accession aux fonctions civiles, l’obtention d’un passeport et certaines autorisations tels que permis de conduire, le port d’arme, le mariage, etc…

Les actes de décès fournissent à l’individu qui veut bénéficier d’un parent défunt, la preuve légale utile pour prétendre à l’héritage des biens à la jouissance de l’assurance-vie contractée par le défunt, à l’obtention des allocutions familiales au cas ou l’individu est encore mineur, à la garde des enfants mineurs.

Les actes de mariage avec mentions relatives au divorce sont exigés dans les dossiers relatifs aux allocutions pour conjoint à charge ou pension alimentaire ; dans les dossiers relatifs aux réductions d’impôts pour faire face à la charge supplémentaire imposé par le mariage, dans les dossiers relatifs aux changements de nationalité.

L’exigence de la déclaration est une obligation dans toutes les législations, qu’il s’agisse de naissance de décès ou de mariage. Elle est même une formalité substantielle en matière de mariage.

Hormis le mariage, son inexécution est rarement assortie de sanctions. Seules sont réprimées les déclarations mensongères à l’état-civil. En dépit de l’inexistence de sanctions du défaut de déclaration dans les délais présents, la formalité de déclaration des différents faits et actes juridiques qui font actes d’état-civil est importante. Elle est une formalité préliminaire, car elle prépare et permet la rédaction de ces actes en même temps qu’elles les facilite.

 L'auteur  Pierre Thine
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Pierre Thine
Blog crée le 16/12/2011 Visité 1728644 fois 3875 Articles 11223 Commentaires 259 Abonnés

Posts recents
Les Réactions De Surcharges Psychiques Ou Réactions De Stress
La Chaîne De Secours
Stress Protecteur
Prévention Des Accidents De La Route
Les Brûlures
Commentaires recents
Les plus populaires
Définition et Fondement Historique de la Nation Sénégalaise.
La Ceinture de Sécurité.
L'énergie Des Mers
Atteintes des Fonctions Vitales
Prévention des accidents domestiques Chez L'Enfant