Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

La Fonction Nerveuse Et Les Vies De Relation et Végétative

Posté par: Pierre Thine| Mardi 09 juillet, 2013 22:47  | Consulté 6684 fois  |  2 Réactions  |   

A - BUT - DEFINITION. systeme-nerveux-central.jpg

 

            Le système nerveux est l'ensemble des organes qui nous mettent en relation avec le monde qui nous entoure et  qui nous font agir un conséquence  (fonction nerveuse).

 

            Le plus petit élément du système nerveux est constitué par la cellule nerveuse ou neurone qui est composée d'un corps cellulaire étoilé entouré de fins prolongements très ramifiés (les dendrites) dont l'un au moins, la fibre nerveuse est très allongée et peut atteindre jusqu'à un mètre de long dans le nerf sciatique.

 

            Un amas de cellules nerveuses enchevetrées et reliées entre elles par leurs dendrites s'appelle un centre nerveux (encéphale, moelle épinière).

 

            Un faisceau de  fibres Ãªtres nerveuses forme un nerf qui relie un centre nerveux à un  ou plusieurs organes déterminés.

 

B - LES CENTRES NERVEUX.

 

Ils sont au nombre de deux :

 

. La moelle épinière, long cordon de matière nerveuse  maintenue et protégée par les trois méninges, située dans le canal médullaire (formé par la partie postérieure des vertèbres et les ligaments et muscles qui les solidarisent) et s'épanouissant au niveau des vertèbres lombaires et en bouquet nerveux appelé "queue de cheval".

 

De la moelle épinière se détachent 31 paires de nerfs rachidiens), qui se distribuent aux muscles et  à la peau.

. L'encéphale, maintenu et protégé comme la moelle épinière par les trois méninges (pic-mère, archnoïde duremère... à l'intérieur de ces trois enveloppes, on trouve le liquide céphalo-rachidien), qui comprend :

 

- le cerveau, masse moelle et grise, subdivisée en deux hémisphères ;

- le cervelet protubérance postérieure dont la coupe révèle la formation  typique de "l'arbre de vie" ;

- le bulbe rachidien, cordon conique, de 2 à 3 cm de long qui rattache l'encéphale a la moelle épinière. De l'encéphale, partent douze paires de nerfs crânien.

 

            Outre le système nerveux central et les nerfs périphériques qui assurent la vie de relation que nous venons d'étudier, il existe un autre système nerveux, le système neurovégétatif dit "autonome" qui, grâce, à d'autres centres nerveux et des nerfs, assure la vie végétative, c'est-à-dire le fonctionnement des différents viscères ou organes des sens et surtout un équilibre harmonieux de ces activités, grâce à un jeu de fibres antagonistes sympathique et parasympathique.

 

C - PHYSIOLOGIE,

 

Nous venons de penser en revue les principaux centres nerveux  : examinons maintenant leurs rôles respectifs.

 

1°  MOELLE  ÉPINIÈRE.

 

Sa fonction est double :

 

            Elle est constituée d'abord en véritable poste  central de transmissions. Elle expédie vers l'encéphale les sensations recueillies par les nerfs périphériques les nerfs, les nerfs sensitifs et renvoie vers la périphérie, par l’intermédiaire des nerfs moteurs, les ordres émanent du cerveau.

 

            Elle est surtout le centre des réflexes. Un exemple simple fera facilement comprendre  ce rôle :

 

            Vous venez sans le vouloir, de toucher du doigt un corps brûlant. La douleur  a été instantanée et aussitôt, sans qu'intervienne votre volonté, vous avez retiré votre main.

 

Cette réaction involontaire constitue un réflexe.

 

QUE S'EST-IL PASSE ?

 

            Au moment du contact avec l'objet brûlant, une sorte de courant électrique s'est  crée dans votre doigt, suivant, tel un fil électrique. Le nerf sensitif jusqu'à la moelle épinière.

 

Là, le courant s'est divisé en deux :

 

- une partie est remontée jusqu'au cerveau lui apportant  le message de la douleur :

 

- l'autre partie, dérivée sur un nerf moteur, est allée jusqu'au bras faisant contracter  les muscles qui ont ainsi écarté la

  main de l'objet brûlant.

 

2° BULBE RACHIDIEN.

 

            Il commande les grandes fonctions vitales telles que la respiration et la circulation.

 

3° CERVELET.

 

Il assure l'équilibre du corps.

 

4° CERVEAU.

 

Il est  le siège des facultés intellectuelles (mémoire, intelligence), et aussi de la volonté) ;

 

5° SYSTÈME NEURO-VEGETATIF.

 

Il règle l'activité des différents viscères et organes des sens. 

 

 L'auteur  Pierre Thine
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (2)
 Ajouter mon commentaire    Afficher les commentaires
Aidez-nous à modérer les commentaires en nous signalant les insultes. Merci de votre collaboration.
Anonyme En Avril, 2017 (08:51 AM) 0 FansN°:1
1234
Anonyme En Avril, 2017 (08:51 AM) 0 FansN°:2
1234

Ajouter un commentaire

 
 
Pierre Thine
Blog crée le 16/12/2011 Visité 1618839 fois 3471 Articles 9735 Commentaires 254 Abonnés

Posts recents
L\'Etat-Civil
Points De Surveillance De La Survie
Conduite A Tenir Devant Une Personne dont Les Vêtements Se Sont Enflammés se Trouvant Dans Un Local En Feu
Que Faire En Cas De Piqûres De D\'abeilles, De Guêpes ou De Frélons ?
Prévention Des Noyades
Commentaires recents
Les plus populaires
Définition et Fondement Historique de la Nation Sénégalaise.
La Ceinture de Sécurité.
L'énergie Des Mers
Atteintes des Fonctions Vitales
Prévention des accidents domestiques Chez L'Enfant