Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Libération des Voies Aériennes (Méthode Manuelle)

Posté par: Pierre Thine| Mercredi 24 octobre, 2012 16:27  | Consulté 6580 fois  |  0 Réactions  |   

 

          Les voies aériennes peuvent être obstruées accidentellement gênant ou empêchant le passage de l'air .Il  faut alors "assurer la perméabilité des voies aériennes pour permettre la ventilation spontanée. C'est la libération des voies aériennes supérieures (L.V.A). On parle de contrôle des voies aériennes supérieures.

 

       Si la victime vomit, ou a des nausées au cours de la manœuvre, il faut la tourner en quelques secondes sur le côté (avec les précautions qui s'imposent s'il y a suspicion de fracture du rachis) en tournant en même temps la tête et les épaules.

 

          Le renversement de la tête suffit souvent à rétablir la ventilation.

 

          Mais, si elle ne reprend pas aussitôt ou si elle s'avère peu efficace, insuffler immédiatement, par les méthodes orales de ventilation artificielle, de l'air expiré.

 

          Donc, ne perdez pas un temps précieux en transports inutiles : soignez le sujet atteint de détresse respiratoire immédiatement et sur place dès qu'il est dégagé.

 

        Chez le sujet ayant conservé sa vigilance, la langue se trouve normalement éloignée du fond de la gorge de l'air passe aisément par le nez, la gorge, la trachée et gagne les poumons.

 

          Chez la victime d'une détresse respiratoire, ainsi que chez toute personne inconsciente ,la langue, avachie, tombe dans le fond de la gorge et empêche l'air de passer. On dit que le sujet a "avalé sa langue".

 

          En basculant la tête en arrière, en protusant le menton en avant, c'est-à-dire vers le haut, la langue s'éloigne, le fond de la gorge s'ouvre, les voies aériennes supérieures sont libérées et l'air passe.

 

        N'oubliez jamais que :

 

- si la bouche ne s'ouvre pas au premier essai, il faut renoncer et passer au bouche à nez ;

- à la moindre erreur technique d'extraction, vous risquez, soit d'enfoncer plus profondément le corps étranger (ce qui aggraverait la détresse respiratoire), soit de déclencher une hémorragie (ce qui aggraverait le devenir du blessé). Alors, ne soyez pas brutal. Et surtout, n'oubliez jamais aussi que cette manœuvre, après desserrement des vêtements autour du cou et de la ceinture, doit être exécutée en quelques secondes.


 L'auteur  Pierre Thine
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Pierre Thine
Blog crée le 16/12/2011 Visité 1519755 fois 3300 Articles 8859 Commentaires 39 Abonnés

Posts recents
La Chaine De Secours
Situations D\'urgence : Techniques A Appliquer Par Un Secouriste Isolé
L\'Etat-Civil
Conseils Aux Utilisateurs De Deux Roues
Les Réactions De Surcharges Psychiques Ou Réactions De Stress
Commentaires recents
Les plus populaires
Définition et Fondement Historique de la Nation Sénégalaise.
La Ceinture de Sécurité.
L'énergie Des Mers
Atteintes des Fonctions Vitales
Prévention des accidents domestiques Chez L'Enfant