Le Conseil des ministres du 16 mai 2018

  • Source: : Seneweb.com | Le 16 mai, 2018 à 21:05:47 | Lu 4684 fois | 15 Commentaires
content_image

Le Conseil des ministres du 16 mai 2018

Le Président Macky SALL a réuni le Conseil des ministres, mercredi 16 mai à 10 h, au Palais de la République.

Entamant sa communication sur les événements regrettables, survenus mardi 15 mai 2017 à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, le Chef de l'État fait observer une minute de silence à la mémoire de Monsieur Mouhamadou Fallou Sène, étudiant en deuxième année de Lettres modernes qui a perdu la vie au cours des manifestations.

En cette douloureuse circonstance, le Président de la République, présente au nom de la Nation, ses condoléances émues à la famille éplorée, à la communauté universitaire et souhaite un prompt rétablissement aux blessés.

Le Chef de l'État engage le Gouvernement à faire, dans les meilleurs délais, toute la lumière sur les causes du retard des paiements, à l'origine des manifestations qui ont occasionné cette mort inacceptable afin de situer toutes les responsabilités.

A cet effet, le Président de la République a fait diligenter une mission de l'Inspection Générale d'État (IGE) afin de faire le point sur le système et les procédures de paiement des bourses d'études.

Enfin, le Chef de l'État rappelle au Gouvernement, l'impératif de prendre toutes les dispositions requises pour faciliter le paiement effectif des bourses d'étude allouées aux étudiants Sénégalais à bonne date, au regard de la priorité sociale absolue qu'elles constituent.

Poursuivant sa communication autour du mois béni de Ramadan, le Président de la République adresse ses chaleureuses félicitations à la Oummah Islamique et présente ses meilleurs vœux de santé et de bonheur à la Communauté musulmane du Sénégal.

A cet égard, le Président de la République formule avec l'ensemble de la Nation des prières ferventes pour la consolidation d'un Sénégal uni dans la paix, la prospérité et la solidarité.

En outre, le Chef de l'État demande au Gouvernement de prendre toutes les mesures appropriées pour lutter contre toute forme de spéculation sur les produits et denrées de première nécessité et invite, en particulier, le Ministre en charge du Commerce à veiller scrupuleusement à l'approvisionnement correct des marchés en denrées de première nécessité et à assurer la stabilité des prix.

Appréciant, par ailleurs la consolidation des performances économiques et financières du Sénégal à l'issue de la Sixième revue du FMI au titre de l'Instrument de Soutien à la Politique économique (ISPE), le Président de la République salue les résultats concluants et encourageants, pour notre pays, marqués notamment par la confirmation du taux de croissance de 7,2 % en 2017.

Dès lors, le Président de la République demande au Gouvernement de poursuivre, sans relâche, les efforts d'optimisation de la programmation des investissements publics, d'amélioration de la qualité de la dépense publique et de maîtrise de l'inflation, dans un contexte d'appréciation continue des cours mondiaux du pétrole.

Par ailleurs, le Chef de l'État demande au Gouvernement de veiller au respect des chronogrammes de mise en œuvre des projets et programmes et des engagements sociaux de l'État.

Enfin, le Président de la République invite le Gouvernement à accorder une attention toute particulière à la préparation du prochain débat d'orientation budgétaire, prévu au plus tard à la fin du mois de juin 2018.

Le Chef de l'État a terminé sa communication sur le suivi de la coopération, des partenariats et son agenda diplomatique.

Le Premier ministre a axé sa communication sur les incidents survenus à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, les dispositions prises pour assurer l'approvisionnement correct du marché en produit de grande consommation et la prévention des inondations avant de rendre compte de la coordination de l'activité gouvernementale.

Le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'Extérieur a fait le point de la situation africaine et internationale.

Le ministre de l'Economie des Finances et du Plan a fait le point de la conjoncture économique nationale et internationale.

Le ministre de l'Agriculture et de l'Equipement rural a rendu compte du suivi de la commercialisation arachidière et de la préparation de la campagne agricole.

Le ministre du travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions a présenté aux membres du Conseil, les statistiques du travail pour l'année 2017.

Le ministre de l'Emploi, de l'Insertion professionnelle et de l'Intensification de la Main d'œuvre a fait une communication axée sur le remplacement des mototaxis Jakarta par des tricycles modernes, un des cinq projets majeurs du Programme d'Urgence pour l'Emploi.

Le ministre en charge du Suivi du PSE a fait le point de l'état d'avancement des projets et réformes.

Au titre des textes législatifs et réglementaires, le conseil a examiné et adopté :

le projet de décret fixant les salaires minima interprofessionnel et agricole garantis ;

le projet de décret fixant les règles d'organisation et de fonctionnement du fonds de garantie des Institutions de Prévoyance maladie (IPM).

Au titre des mesures individuelles, le Président de la République a pris les décisions suivantes :

Madame Khadidiatou Tall DIAGNE, précédemment Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal en République Tunisienne, est nommée Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République du Sénégal auprès de Son Excellence Monsieur Roch Marc Christian KABORE, Président du Faso, avec résidence à Ouagadougou, en remplacement de Madame Anta Coulibaly DIALLO, appelée à d'autres fonctions ;

Monsieur Diène FAYE, Ingénieur halieute, précédemment Inspecteur technique au Ministère de la Pêche et de l'Economie maritime est nommé Inspecteur des Affaires administratives et financières au dit ministère, en remplacement de Mamadou Abibou DIAGNE, appelé à d'autres fonctions.

 

Le Secrétaire Général du Gouvernement,

            Porte-parole


Auteur: Seneweb news - Seneweb.com






1 - Soyez courtois. N'envoyez pas de message ayant un ton agressif ou insultant.
2 - N'envoyez pas de message inutile.
Attaques personnelles. Vous pouvez critiquer une idée, mais pas d'attaques personnelles SVP. Ceci inclut tout message à contenu diffamatoire, vulgaire, violent, ne respectant pas la vie privée ou en violation avec la loi.
Ne devoilez pas
les informations privées de qui que ce soit ( adresses, etc... ).
de tels messages seront supprimés et leurs auteurs bannis des commentaires.

3 - Pas de publicité. Ce forum n'est pas un espace publicitaire!.
4 - Pas de majuscules. Tout message inscrit entièrement en majuscule sera supprimé.
5 - Lisez la politique de gestion des commentaires de Seneweb
6 - Les auteurs de commentaires repetés (pollueurs) verront tous leurs commentaires á travers le site tout simplement retirés en un seul coup

Commentaire (9)


Anonym il y a 1 semaine (22:09 PM) 0 FansN°: 1
Merci monsieur le président de la république pour les mesures annoncées en vue de régler les problèmes de retard de paiement des bourses.

On ne vous pas par contre entendu sur la lumière a faire pour déterminer les causes de la mort du regretté fallou séné et les sanctions attendues cotre l'auteur ou les auteurs de cette forfaiture
Reply_author il y a 1 semaine (11:28 AM) 0 FansN°: 1
a la fin des années 1990, le premier ministre dionne a tué toute sa famille (père, mère, sœur ...) dans un accident de voiture, sur la route de gossas, sans qu'aucune enquête ne soit diligentée pour faire la lumière et établir les responsabilités. n'attendez pas d'un tel chauffard qu'il pleure sur la tombe d'un étudiant. c'est un inapproprié à la fonction de premier ministre, un incompétent et un irresponsable qui est à la tête de notre gouvernement. il est temps que l'on se penche sur son cas.
Anonyme il y a 1 semaine (22:10 PM) 0 FansN°: 2
Pile ou face avec Macky :

Pile , tu perds et ses juges t’énvoient en prison

Face, Macky gagne et ses forces de l’ordre t’envoient au cimetière.

Anonyme il y a 1 semaine (22:11 PM) 0 FansN°: 3
Macky Criminel Sall
Anonyme il y a 1 semaine (23:01 PM) 0 FansN°: 4
Ce régime n'a même pas honte de parler de taux de croissance de 7% alors qu'il peine à régler des problèmes élémentaires à savoir payer des bourses à des étudiants.7% de taux croissance bouffé à 90% par les entreprises françaises effage Orange Auchan senac total Sgbs necotrans alstom pour le Ter.il n'en reste rien dans ce pays obligé de recourir à un endettement chronique.
Anonyme il y a 1 semaine (02:45 AM) 0 FansN°: 5
Numéro 4 au concours des idiots tu seras bien classé.
Paix à Son âme  il y a 1 semaine (06:19 AM) 0 FansN°: 6
 :sunugaal:  :sunugaal: : :fbtear:  :fbtear: "le Chef de l'État fait observer une minute de silence à la mémoire de Monsieur Mouhamadou Fallou Sène, étudiant en deuxième année de Lettres modernes qui a perdu la vie au cours des manifestations.

En cette douloureuse circonstance, le Président de la République, présente au nom de la Nation, ses condoléances émues à la famille éplorée, à la communauté universitaire et souhaite un prompt rétablissement aux blessés." :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
Reply_author il y a 3 jours (13:53 PM) 0 FansN°: 1
repondeur automatique de l'apr
Paix à Son âme il y a 1 semaine (06:22 AM) 0 FansN°: 7
 :sunugaal:  :sunugaal:  :fbtear:  :fbtear: "le Président de la République a fait diligenter une mission de l'Inspection Générale d'État (IGE) afin de faire le point sur le système et les procédures de paiement des bourses d'études. :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:   <img src="http://images.seneweb.com/content/seneweb/generic/images/smileys/bravo.gif" alt=":bravo:">   :sunugaal:  :fbhear:  :thumbsup: 
Anonyme il y a 1 semaine (07:13 AM) 0 FansN°: 8
^^’(-_E »(((çè »’

Sabotage organisé de l’école publique, une arme de construction massive détruite par ce régime à coups d’armes de destruction massive.

L’école n’intéresse pas le régime de Maky qui organise le sabotage de l’école publique sénégalaise. Maky et son clan n’ont pas leurs enfants dans le système éducatif sénégalais ; c’est pourquoi les enfants de l’école publique de Thionk sont gazés par lacrymogène. Les enfants de Maky étudient chez Trump qui emmerde les africains. La grève arrange le régime Maky qui rit et applaudit sous cape; leurs enfants étudient à l’étranger pendant que nos pauvres et malheureux enfants trinquent au Djoloff avec des classes de 80 éléves à Hann alors que le régime de maky avait déclaré faussement 25 par classe à Macron. Après leurs enfants reviendront diriger les nôtres. Allez aux concours d’entrée pour le prytanée militaire de Saint-louis ou l’école militaire de santé, les enfants d'officiers ont des bonus points avant le début des épreuves. Les enfants des pauvres sénégalais réussissent difficilement les concours pour cette raison.

A quand la fin de ces privilèges iniques, dignes de l’apartheid ?

A quand l’obligation pour nos autorités de mettre leurs enfants dans l’école publique?

A quand l’égalité de traitement des agents de l’Etat ?

Les politiciens de Benno sont gracieusement et régulièrement payés. Le régime de Maky n’a d’argent, d’yeux et de respect que pour les politiciens. Pour un budget de 3.790, 1 milliards en 2018, Maky en détient 88 milliards

ASSEMBLEE NATIONALE: 165 députés dont 8 vice-présidents

Commission nationale du dialogue des territoires qui fut présidée par djibo ka, ensuite par Benoit sambou

HCCT PDT Ousmane tanor dieng 150 membres

Conseil économique environnemental de aminata tall : 120 membres dont 80 conseillers, 40 associés, 6 vice pdts et 6 secrétaires

Commission sur la transparence dans les industries extractives présidée par Mankeur ndiaye

Commission sur la protection des données personnelles : présidée par awa couddou louche

Commission sur les investissements présidée par mamadou lamine keita

Les PCA ont un double salaire. Les épouses de diplomates sont payées sans travailler. Les députés sortants bénéficient de prime de fin de mandat à coup de millions et de terrains à Tivaone peul. Les 517.770 bénéficiaires des bourses familiales politiques qui ne travaillent pas ont reçu 258.885.000.000 F CFA à raison 100.000 FCFA par ménage et par trimestre de 2013 à 2018. Une milice d’ASP politique cooptée sans concours au nez et à la barbe de la police nationale. Les profs d’université et les enseignants du primaire et des collèges courent derrière des mois de salaire. Soyons sérieux.&é »’(-è^^^é »(-_



Assaniste il y a 1 semaine (09:39 AM) 0 FansN°: 9
Dites à vôtre père pendant

Vos réunions que le Sénégal est affamé.

Reply_author il y a 1 semaine (13:18 PM) 0 FansN°: 1
tu aura surpris mr le pr il faut augmementer le salaire des militaires il sont fachés contre vous ils sont les pieds d'égalité en matiére d'augmentation ya pas deception nos salaire sont tr"s miserables

Commentez cet article

Auteur

Commentaire :

Service Commercial

Senegal : +221 33 860 09 50    |    Usa, Canada, Europe : +1 703 348 7306    | +1 703 395 86 48   Email : pub@seneweb.com

Rédaction

Email : redaction@seneweb.com