Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Prévention Des Noyades

Posté par: Pierre Thine| Mardi 13 juin, 2017 09:06  | Consulté 131 fois  |  0 Réactions  |   

 

La fin de l'été voit  un très lourd bilan de noyades par imprudence le plus souvent, car une prévention simple, facile à mettre en œuvre et efficace existe. En voici les principes selon  la situation géographique et le sport pratiqué.

 

1) -  Plage

 

Respectez les consignes de sécurité :

 

- drapeau vert en haut du mât : baignade surveillée, absence de danger ;

 

- drapeau jaune orangé : baignade surveillée mais dangereuse ;

 

- drapeau rouge : baignade très dangereuse ;

 

- drapeau violet : baignade interdite, plage polluée ;

 

- drapeau bleu : limite de baignade ou zone de surveillance

 

Si vous ne savez pas nager, n'allez pas là ou vous risquez de perdre pied ;

- Si vous savez nager, ne présumez pas de forces, ni de votre habileté. Ne vous éloignez pas de trop du rivage ;

- N'entrez jamais dans l'eau brutalement, mais toujours progressivement, surtout après une exposition prolongée au soleil ;

- Tenez compte des heures de marées pour éviter d'être surpris par le reflux.

Dans tous les cas que vous sachiez nager ou non, il est prudent d'attendre trois heures après le repas pour vous baigner ;

- comme pour la baignade, il faut aussi s'habituer au soleil ; le bronzage systématique est une imprudence à échéance parfois lointaine.

 

2) -  Sur l'eau.

 

- Ne vous éloignez pas à plus de 300 mètres du rivage avec un engin de plage ; un coup de vent, un courant de marée peut parfaitement vous entraîner au large ;

- N'oubliez pas enfin que les engins gonflables sont pratiquement inchavirables, mais ils ne sont pas increvables... ;

- Si vous pratiquer le yachting léger, respectez scrupuleusement les consignes et les règlements qui les régissent. Les interventions de secours des personnels spécialisés coûtent fort cher, toujours en argent et parfois en vies humaines.

- Sachiez que le motonautisme et la pratique du ski nautique sont soumis à des règles définies par des textes :

. nécessite de posséder un permis en fonction de la puissance du moteur installé ;

.obligation d'avoir à bord un minimum de matériel de sécurité ;

. interdiction de dépasser 5 noeuds (environ 9 km/h) à moins de 300 mètres du rivage ;

.  interdiction de se déplacer à moins de 50 mètres des plongeurs et des nageurs. Le risque pour eux, en effet, c'est l'hélice.
 

Sous l'eau

 

Il faut considérer deux types de plongée sous marine :

 

- la plongée libre ;

 

- la plongée à l'air comprimé.

 

Plongée  libre

 

Elle est, en principe, accessible à tous et ne nécessite qu'un matériel réduit, peu onéreux.

Il serait cependant imprudent de s'y adonner sans un minimum de précautions.

- avant de la pratiquer, faites-vous examiner par un médecin spécialisé en médecine sportive, qui contrôlera l'état de vos oreilles et vos sinus ;

- ne plongez jamais sans avoir signalée votre présence (bouée) ;

- n'essayez pas d'aller trop parfois (une dizaine de mètres constituent déjà une belle performance ;

- ni trop longtemps : une minute, c'est déjà un record.... ;

- reposez-vous entre deux plongées successives ;

- enfin ne plongez pas si vous êtes enrhumé.

 

Plongée à l'air comprimé

 

Il s'agit d'une activité sportive aux exigences particulièrement dures et sévères. il n'est pas question pour un individu isolé de s'y adonner en dilettante après avoir simplement acheté le matériel nécessaire.

 

Elle demande :

 

- un équipement en parfait état :

 

. un véritable apprentissage ;

. un entraînement particulier.

 

 Les règles de prévention étant donné la spécificité d'une telle activité, ne peuvent résulter que l'observation la plus stricte des techniques enseignées par les moniteurs hautement qualifiés.

 

La Planche à Voile

 

Dérivée elle aussi du surf, la planche à voile connaît sur nos plages depuis quelques années une très grande part à celui qui est à la fois l'équipage, le barreur et le test de son esquif.

Là encore, quelques mesures de sécurité et de prévention s'imposent :

 

- il est indispensable de savoir parfaitement nager ;

- pour une longue course, portez une combinaison caoutchoutées qui vous assurera une bonne flottabilité en même temps qu'elle vous protégera du froid ;

- attention aux nageurs : la nage à voile peut aller très vite et l'ensemble homme-engin constitue une énergie cinétique  respectable ;

- attention en cas de chavirement à ne pas se faire "coiffer par la voile" et, comme pour les petits voiliers, en cas de chavirement avec bris de mât, ne pas s'éloigner de la planche.

   

 L'auteur  Pierre Thine
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Pierre Thine
Blog crée le 16/12/2011 Visité 1678312 fois 3724 Articles 10708 Commentaires 258 Abonnés

Posts recents
Baliser Pour Eviter Tout Sur-Accident
Conduite A Tenir Devant Une Suspiscion D\'entorse Avant Immobilisation
Conduite A Tenir Devant Une Suspiscion D\'entorse Avant Immobilisation
Rôle Du Secouriste Isolé
Le Comportement Du Jeune Conducteur
Commentaires recents
Les plus populaires
Définition et Fondement Historique de la Nation Sénégalaise.
La Ceinture de Sécurité.
L'énergie Des Mers
Atteintes des Fonctions Vitales
Prévention des accidents domestiques Chez L'Enfant